La numérisation est-elle l’un des moyens de rétablir la rentabilité d’une entreprise suisse de revêtement ?

Les PME suisses de revêtement comme la nôtre ont traditionnellement été aux prises avec des problèmes de rentabilité.

D’une part, les clients exigent des options de revêtement de haute qualité qui offrent une protection maximale contre la fréquence et la gravité croissantes des intempéries. D’autre part, de nombreuses applications critiques exigent également une plus grande efficacité grâce à des revêtements plus durables, qui augmentent la durée de service avant le renouvellement du revêtement. 

Dans le même temps, les prix des matières premières et de l’énergie montent en flèche en raison des pénuries mondiales après Covid.  Et nous devons conserver une marge relativement saine. 

En outre, nous devons faire face à une réglementation accrue tout en assurant une croissance durable.

Alors comment faire face à toutes ces exigences et rester rentable ?

Comme nos marges continuent de se réduire, nous cherchons des moyens de réduire les coûts, d’augmenter la productivité et la qualité ainsi que la valeur pour le client.

En ce qui concerne les économies de coûts, la technologie peut fournir une visibilité sur la structure des coûts et sur la rentabilité de façon détaillée même au niveau des projets individuels.

L’analyse de tous les processus de production (approvisionnement, fabrication, suivi des stocks et traitement des factures) devrait nous aider à identifier les domaines problématiques.

Facile, non ?

Pas tout à fait, car les données sont dispersées dans différents systèmes et nous n’avons pas de vue d’ensemble. En plus, la rentabilité n’est pas suivie par projet. 

Ainsi, même si nous avons déjà mis en œuvre des solutions ERP et CRM, nous avons réalisé que les offres ERP traditionnelles ne nous permettent pas d’avoir la transparence dont nous avons besoin pour les processus de fabrication.

La solution pourrait venir des applications numériques qui complètent les offres ERP génériques existantes. 

Celles-ci pourraient contribuer à :

  • Augmenter la rentabilité grâce à une structure de coûts transparente et une planification efficace de la production.
  • Augmenter le niveau de service.
  • Soutenir le développement de systèmes de tarification intelligents.
  • Réduire le niveau des stocks.

Ces applications doivent être développées rapidement, sur la base de nos processus internes spécifiques et suffisamment flexibles pour s’adapter aux nouveaux développements. 

Mais comme elles n’existent pas encore sur le marché, nous avons décidé de nous associer à une société de développement utilisant la technologie low code.

Alors que nous nous lançons dans la prochaine étape de notre parcours de numérisation, je crois qu’il y a de l’espoir au bout du tunnel.

Restez à l’écoute….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.